Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré, a présidé, ce mercredi en fin de matinée, le Conseil des ministres de prise de contact du nouveau gouvernement. Le Capitaine Ibrahim Traoré a invité les membres du gouvernement de « combat » à travailler pour atteindre les principaux objectifs.

Selon le Premier ministre Apollinaire Kyelem de Tambela, « c’est un gouvernement de combat qui a été formé, ce n’est pas un gouvernement de dîner de gala », et il aura principalement trois objectifs. « Le premier objectif, le principal et le prioritaire, c’est la sécurisation du territoire. Et ça, tout le monde peut y contribuer », a-t-il précisé.

Le deuxième objectif toujours expliqué par le Premier ministre est « de faire en sorte à améliorer la qualité de vie des Burkinabè en termes de pouvoir d’achat, de salubrité, d’hygiène, de faire en sorte que le Burkinabè puisse vivre de façon agréable dans son environnement ».

Enfin le dernier objectif cité par Apollinaire Kyelem de Tambela, est l’amélioration du système de gouvernance. « Qu’est-ce qui fait que chaque fois, il y a l’instabilité politique, que pouvons-nous faire pour une nouvelle gouvernance pour notre pays, pour notre société », s'est interrogé le Chef du gouvernement.

Pour l’atteinte de tous ces objectifs, le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambela, estime que chaque Burkinabè peut « y adhérer pour peu qu’il ait un esprit patriotique ».

Direction de la Communication de la Présidence du Faso